1. Accueil
  2. > Article de Blog

Pourquoi intégrer une école de digitale, en alternance

Le digital est un secteur en pleine expansion, qui propose de plus en plus de débouchés. Entre les écoles, et les nombreuses formations qui voient le jour en France, les solutions ne manquent pas pour se former aux métiers du digital. Beaucoup d’établissements offrent d’ailleurs la possibilité d’un cursus en alternances. Mais pourquoi choisir cette option ?

Par Eva Pelletier, publié le 24/06/2019

Que ce soit dans secteur du digital, celui de la pâtisserie ou encore dans le milieu de la finance, l’alternance est une bonne alternative pour passer des études à la vie active et garantir son insertion professionnelle. Elle permet d’acquérir de solides compétences, mais aussi une expérience professionnelle conséquente.  

Cependant, certaines formations nécessitent plus de pratique que de théorie et l’alternance ne devient plus une option de parcours, mais une évidence. Toutes les écoles de digitale ne sont pas obligatoirement en alternance, mais dans ce domaine, il s’agit d’une excellent solution qui permet à l’étudiant de faire ses armes sur le terrain au plus tôt. Cela lui permettra de trouver un travail plus facilement grâce aux compétences qu’il y aura acquis. Aussi, travailler en alternance offre la possibilité d’être embauché en CDI ou CDD par l’entreprise d’accueil. En effet, 80% de jeunes alternants, qui terminent leur contrat de professionnalisation son embauché directement dans la même structure.

Apprendre sur le tas

Apprendre sur le terrain peut en effrayer certains et motiver d’autres. À l’école, lors de l’apprentissage d’une nouvelle notion, il n’est pas grave de se tromper plusieurs fois. Et suite à une note moyenne, il est possible de se rattraper lors du prochain contrôle. Seulement en entreprise, c’est sa propre réputation que l’on met en jeu, pas uniquement son bulletin. Il s’agit donc d’une très bonne formation pour se responsabiliser.  

De plus cela permet d’être accompagné par des professionnels qui seront disponibles pour aider l’étudiant dans sa progression. Le domaine du digital peut-être différents de ce que l’on imaginait. Soit l’on est ravi en découvrant la réalité du métier, soit il s’agira d’une mauvaise surprise. Dans tous les cas, cette expérience permettra au jeune de savoir ce qu’il veut, ou ne veut pas dans sa vie professionnelle. Cela forme à la vie active et au monde du Web.

Accompagnement

S’il est certain que l’alternance pousse directement le jeune dans le grand bain, un accompagnement spécialisé est tout de même mis en place. L’employeur sait pertinemment qu’il ne peut pas attendre la même chose d’un étudiant qui débute tout juste dans le métier, que d’un employé aguerri. Il n’est cependant pas rare que, dans un objectif de progression, le patron fasse légèrement pression pour tirer le meilleur de sa nouvelle recrue.  

Aussi, dans certaines écoles, un service d’accompagnement est mis en place. Par exemple au sein de Digitalschool Paris, un tuteur assure le suivi de l’évolution de l’étudiante et le conseil au cours de sa formation en alternance au sein des entreprises partenaires de l’école. Le tuteur est aussi le lien entre l’étudiant, l’établissement et la société. Cette manière de fonctionner permet de ne pas être délaissé et de pouvoir être conseillé à tout moment.

En plus d’accompagner ses étudiants de A à Z et de présenter une bonne pédagogie, Digital School paris, propose une formation sur 4 ans avec possibilité d’intégrer un bachelor ou un master, diplômes certifiés par l’État. Bien choisir sa formation digitale en alternance est une clé de sa réussite. Il est donc important de bien se renseigner avant de s’inscrire.

Bon à savoir - l’âge limite pour débuter l’apprentissage a été repoussé de 25 ans à 30 ans par la  loi n°2016-1088 du 8 août 2016. Attention, cette expérimentation qui débute en 2019 est limitée aux 9 régions suivantes : Bretagne, Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val de Loire, Grand Est, Hauts-de-France, Île-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Pays de la Loire.

Le point positif de l’alternance.

Aspect beaucoup plus pratique, mais tout aussi intéressant de l’alternance : en plus d’apporter à l’étudiant une expérience significative, elle l’aide à financer le coût des études. Cela permet d’augmenter le choix d’école sans que les coûts soient un frein.

Une démarche qui peut être longue

Décider de poursuivre sa formation en alternance, demande de l’implication, et ce, même avant de commencer dans une entreprise. On peut l’oublier souvent, mais trouver un employeur pour son alternance n’est pas tâche facile. La plupart des étudiants s’y prennent dès l’année précédente et il n’est pas rare que plusieurs mois soient nécessaires avant de trouver une entreprise d’accueil.

Pour mettre toutes les chances de son côté, il est important de rédiger un CV de bonne qualité avec un thème qui colle avec le domaine du Web et du digital. La lettre de motivation doit être également très soignée et personnalisée. Afin de se démarquer des autres, il peut être intéressant de créer une vidéo de présentation, bien réalisée. Pour postuler dans le domaine du digital, cela montre l’intérêt du postulant pour les outils numériques, et indique une certaine créativité. De plus en plus d’étudiants en communication et en art choisissent également cette approche.

Crédits images : shutterstocks